Alsace : la fin de l’abstinence pour les pêcheurs

À la campagne, les pêcheurs exultent parce qu’ils peuvent à nouveau accéder à des secteurs interdits durant le confinement.

France 3

La quiétude est absolue, bercée par le chant des oiseaux et celui si caractéristique des moulinets. Après deux mois d’abstinence pour les pêcheurs, les retrouvailles sont à la hauteur des espérances. "C’est trop bien de revenir dans la nature et de pêcher. C’est magnifique", se réjouit l’un d’entre eux. Et c’est encore mieux lorsque l’on attrape du poisson.

"En général on ne croise pas grand monde"

Jusqu’à jeudi dans le Haut-Rhin, pêcher sur les plans d’eau était encore interdit, et ce malgré le déconfinement. De quoi susciter la colère et l’incompréhension des pêcheurs. "On monte dans notre petite auto, on va à l’endroit où on a l’habitude de pêcher, et en général on ne croise pas grand monde. Là, comme vous pouvez le constater, ça fait deux jours qu’on a le droit de pêcher, et il n’y a pas grand monde", justifie Mathieu Wipf, président de l’association de pêche de Guebewiller.

Le JT
Les autres sujets du JT
À la campagne, les pêcheurs exultent parce qu’ils peuvent à nouveau accéder à des secteurs qu’il leur était interdit avec le confinement.
À la campagne, les pêcheurs exultent parce qu’ils peuvent à nouveau accéder à des secteurs qu’il leur était interdit avec le confinement. (France 3)