Cancer du sein : dans le Calvados, les "Dragon Ladies" se battent en pratiquant le canoë

Publié
Cancer du sein : dans le Calvados, les Dragon ladies se battent en pratiquant le canoë
Article rédigé par
D. Frotte, C. Vanier, C. Duponchel T. Tavitian, F. Lefeuvre, F. leroy - France 3
France Télévisions

Le canoë est un sport recommandé pour la rééducation en cas de cancer du sein. Dans le Calvados, les "Dragon Ladies" sont un collectif de femmes qui se soutiennent grâce au sport. 

À 47 ans, Karine Maheut a appris qu'elle était atteinte d'un cancer du sein. "Je pense que ça m'a réveillée, quelque part, de tomber malade", assure-t-elle. Pour se battre, elle a rejoint les "Dragon Ladies" du Calvados, qui pratiquent le canoë. Dans le bateau, toutes les femmes ont vécu la chimio ou la radiothérapie et partagent leurs expériences. Sur l'eau, la solidarité se met en place. Celles qui se sentent mieux pagaient davantage.  

Les "Dragon Ladies" ont participé à la Vogalonga 

"Ce sont souvent des femmes qui ont été un peu isolées durant le temps des traitements (…) c'est surtout bénéfique au niveau musculaire et physiologique", explique Thierry Noël Dubuisson, coach des conquérantes du Calvados. En juin 2022, elles ont participé à la Vogalonga, le rendez-vous des rameurs, qui s'est tenu en Italie. Ses enfants sont fiers du chemin parcouru par leur mère. Un an après la fin de son traitement, Karine Maheut effectue un examen de contrôle, qui ne révèle rien. Apaisée, elle retrouve les "Dragon Ladies" pour un entraînement. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.