Alzheimer : l'intelligence artificielle au secours de la recherche

Dans le sud de Paris, un appareil d'IRM est en construction et devrait améliorer l'imagerie cérébrale. Pour autant, les logiciels d'intelligence artificielle ont déjà permis d'avoir une vue inédite du fonctionnement du cerveau.

FRANCE 3

La maladie d'Alzheimer reste très peu connue, alors même que 200 000 nouveaux cas sont déclarés en France chaque année. De très nombreux médicaments ont même été déremboursés par l'État, qui ne les jugeaient pas assez efficaces. Seule la recherche est désormais capable de trouver une solution. Et parmi les pistes d'avancées possibles, on retrouve celle de l'intelligence artificielle. Si bien que dans un centre de recherche situé au sud de Paris, un appareil d'imagerie en construction porte beaucoup d'espoirs.

Une meilleure imagerie pour mieux reconnaître les signes de la maladie

Grâce à un champ magnétique très puissant, cet appareil IRM, le plus puissant au monde, pourra repousser les frontières actuelles de la connaissance en la matière, en permettant d'aller dans l’hippocampe, la partie du cerveau qui stocke la mémoire. En analysant des milliers d'images, les logiciels d'intelligence artificielle ont déjà modélisé un cerveau afin de pouvoir comprendre les maladies cérébrales.  

Le JT
Les autres sujets du JT
Un médecin examine le scanner d\'un cerveau.
Un médecin examine le scanner d'un cerveau. (ANDREW BROOKES / CULTURA RF)