Levothyrox : les victimes indemnisées

Le laboratoire Merck est condamné à verser 1 000 euros à chacun des 3 300 plaignants du dossier sur le changement de formule du Levothyrox.

franceinfo

Jeudi 25 juin, la Cour d'appel de Lyon (Rhône) a donné raison aux 3 300 plaignants usagers du Levothyrox et leur octroie 1 000 euros de dommages et intérêts. "L'avocat avait demandé 10 000 euros... Mais que ce soit 1 000 ou 10 000 euros, ce n'est pas ce qui va nous guérir... Même si le tribunal admet que le laboratoire Merck n'a pas fait les choses correctement", ont réagi un couple de plaignants.

Obligation d'information

Dans son arrêt, la Cour d'appel considère que le laboratoire Merck a commis une faute et qu'il n'a pas suffisamment alerté les usagers du changement de sa formule du Levothyrox avec des mentions claires sur l'emballage et la notice. "Je pense que nous venons de faire avancer d'un grand pas les malades. L'obligation d'information ne pèse pas simplement sur les médecins et les pharmaciens. Elle pèse aussi sur les fabricants de médicament", a réagi Christophe Leguevaques, avocat des plaignants.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des boîtes de Levothyrox, un traitement contre l\'hypothyroïdie.
Des boîtes de Levothyrox, un traitement contre l'hypothyroïdie. (CHRISTIAN BÖHMER / DPA / AFP)