Les cellules souches, l'avenir de la médecine ?

Les premiers résultats sont encourageants. Une équipe de France 2 a rencontré une patiente qui a pu être traitée grâce à des cellules souches embryonnaires.

France 2

Alors que les premiers essais cliniques avec des cellules souches démarrent en France, une opération a été déjà réalisée sur une femme victime d'une grave insuffisance cardiaque. Un an plus tard, les résultats sont très encourageants.
Il y a un an, le cœur de cette retraitée de 69 ans ne battait plus qu'à 20% de ses capacités, après deux infarctus. "Je m'arrêtais tout le temps pour reprendre mon souffle, je n'en pouvais plus, même en marchant, les escaliers, je ne vous en parle pas. Et là, ça va, faudrait pas que je monte la Tour Eiffel quand même, mais je suis beaucoup moins essoufflée", confie-t-elle au micro de France 2.

Un patch composé de cellules souches

C'est une opération très novatrice en octobre 2014 qui a changé la vie de la malade. Un pontage couplé à une réparation du cœur. Un patch a été déposé comme un pansement sur la partie abimée. Ce patch est composé de cellules souches embryonnaires. Mises en culture, les cellules sont orientées pour devenir des cellules cardiaques. Elles sont des millions, piégées dans un patch de quelques centimètres, déposé sur le cœur de l'opéré.
Pour en arriver là, il aura fallu plus de 10 ans de recherche. Il y a quelques mois, un second patient a été opéré avec cette technique, lui aussi se porte bien.

Le JT
Les autres sujets du JT
Une vue au microscope de cellules souches embryonnaires. 
Une vue au microscope de cellules souches embryonnaires.  (REUTERS/MICHAEL LONGAKER/STANFORD UNIVERSITY SCHOOL OF MEDICINE/CALIFORNIA INSTITUTE FOR REGENERATIVE MEDICINE)