Cet article date de plus de douze ans.

La propagation va s'accélérer cet été

Le rythme de propagation de la grippe A va s'accélerer dans l'UE cet été à cause des flux touristiques
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Comment se protéger de la grippe A H1N1 avec un masque (© France)
Le rythme de propagation de la grippe A va s'accélerer dans l'UE cet été à cause des flux touristiquesLe rythme de propagation de la grippe A va s'accélerer dans l'UE cet été à cause des flux touristiques

La mortalité risque d'augmenter à l'automne, lorsque la pandémie va se combiner avec la grippe saisonnière, a averti mercredi la Commission européenne.

"Un conseil (réunion) extraordinaire des ministres de l'UE a été convoqué début octobre" pour prendre les dispositions nécessaires, a annoncé la commissaire à la Santé Androulla Vassiliou.

"L'arrivée de la grippe saisonnière en octobre-novembre ajoutée à la pandémie va avoir pour conséquence une accélération du rythme de propagation du virus A (H1N1) et une augmentation des taux de mortalité", a-t-elle souligné.

"149.364 cas ont été diagnostiqués et 810 décès ont été déplorés hors de l'UE", a-t-elle ajouté. "L'aspect positif, c'est que le taux de mortalité reste relativement faible", a-t-elle insisté. "Mais personne ne sait comment le virus va évoluer dans un avenir proche", a reconnu la commissaire.

"Pour l'instant, il n'y a pas encore de vaccin", a-t-elle rappelé. "Mais nous avons deux anti-viraux disponibles", a-t-elle souligné.

"Mon message aux citoyens européens est qu'ils doivent se sentir en sécurité, mais rester vigilants", a-t-elle lancé, ajoutant: "lavez vous les mains et évitez les grosses foules".

Elle a annoncé "préparer un document de réflexion et des propositions" qu'elle compte soumettre aux gouvernements de l'UE en septembre. La Commission prévoit "une stratégie d'achats publics conjoints de vaccins, une fois qu'ils seront disponibles" afin de mener des "campagnes de vaccination".

Voir aussi :

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Santé

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.