La barbe, un nid à bactéries ?

Pour les hommes, depuis quelques années, difficile d'échapper à la barbe. Mais que penser de l'hygiène de cette mode ? La barbe est-elle un nid à bactéries ? Explications.

Le samedi 9 juin 2018 a lieu la deuxième édition des championnats de France de barbe. Aujourd'hui, les barbes sont partout, souvent courtes, parfois longues mais surtout complètement assumées.

Que vous soyez une femme ou un homme, vous vous êtes sûrement demandé si ces barbes sont très hygiéniques. Des médias anglo-saxons ont d'ailleurs récemment fait le buzz en déclarant qu'il y avait autant de bactéries dans une barbe que sur la cuvette des toilettes.

Autant de microbes que sur une cuvette de toilettes ?

Pas évident de rester raffiné et élégant en toutes circonstances face aux épreuves du quotidien. On peut alors se poser la question de savoir s'il est hygiénique de porter une barbe. Un laboratoire spécialiste des bactéries a mené pour le Magazine de la santé une petite expérience.

Bianca Sclavi, chercheuse en biophysique des bactéries, a effectué des prélèvements inopinés sur quelques personnes. Les échantillons de barbe sont restés 72 heures en culture et lorsque l'on compare les prélèvements, ce qui saute aux yeux, c'est la grande diversité de bactéries présentes sur les poils.

En comparant ces bactéries à celles présentes sur une cuvette en fin de journée, les chercheurs se sont aperçus que les bactéries présentes dans la barbe et sur la cuvette n'étaient pas si différentes. "On retrouve le même type de colonie, la même taille, la même couleur…", constate Bianca Sclavi. Mais pas de panique, retrouver les mêmes bactéries sur une barbe, aux toilettes mais aussi sur un téléphone n'a absolument rien de surprenant car les bactéries sont partout.

Plus surprenant en revanche, contrairement aux idées reçues, lorsque l'on porte une barbe, on est moins sensible aux bactéries que lorsque l'on se rase régulièrement. Une barbe n'est donc pas sale par principe. Tout dépend de l'hygiène de son propriétaire et du soin que l'on y porte.

N'en déplaisent aux pogonophobes, les phobiques du poil sur le menton, la mode de la barbe, longue ou de trois jours, ne s'arrêtera pas à cause des bactéries.

La barbe, un nid à bactéries ?
La barbe, un nid à bactéries ?