Santé : les inquiétudes des soignants pour la campagne présidentielle 2022

Publié Mis à jour
Santé : les inquiétudes des soignants pour la campagne présidentielle 2022
Article rédigé par
F. Prabonnaud, P. Maire, F. Dumont - France 2
France Télévisions

L’épidémie de Covid-19 des deux dernières années a replacé au cœur de l’actualité de multiples questions sur les politiques de santé. Pour autant, la campagne présidentielle a-t-elle investi ce terrain ? Des équipes de France Télévisions sont allées à la rencontre de soignants dans un hôpital à Bordeaux (Gironde).

Selon plusieurs sondages, il s’agit du deuxième sujet de préoccupation des Français : la santé. Au cœur du CHU de Bordeaux (Gironde), où plusieurs milliers de patients sont suivis chaque année, quatre soignants ont pris le temps de s’exprimer sur le sujet car ils trouvent que cela n’est pas assez pris en compte dans la campagne présidentielle. "On rabâche toujours la sécurité, l’immigration tout ça, moi ça me fatigue (...) j’aimerais bien qu’on parle de la santé des gens, pour moi c’est central", dit l’un d’eux.

Des postes vacants

L’hôpital public est malade. La pandémie de Covid-19 a pointé du doigt ces manquements, qui sont apparus bien avant le virus. "On a des lits fermés pour cause de postes vacants, à cela s’ajoute l’absentéisme en lien avec la crise sanitaire", déplore une soignante. L’épuisement du personnel soignant est aussi un réel problème. Alors, comment faire ? "On réfléchit comme une entreprise dans l’hôpital et malheureusement je pense que ce n’est pas compatible. Nous on ne vend pas quelque chose, on prodigue des soins", rappelle un soignant. Tous espèrent que l’hôpital trouvera sa place au sein de la présidentielle 2022.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.