Samu : une plainte déposée après le décès d'une femme de 62 ans

La famille d'une sexagénaire décédée d'un arrêt cardiaque en septembre dernier a porté plainte contre le Samu. Plusieurs appels avaient été passés au 15 avant l'intervention des secours.

FRANCE 3

Édith Greffier est décédée en septembre dernier à l'âge de 62 ans. Sa famille est convaincue qu'elle aurait pu être sauvée si les secours étaient intervenus à temps. Suite à une plainte pour "homicide involontaire", la fille de la victime a pu se procurer les enregistrements des conversations avec le Samu le jour du drame. La famille se trouve à 9 km de l'hôpital le plus proche et le 15 décide d'envoyer une simple ambulance dans l'heure.

Une enquête en interne

Mais l'état de la sexagénaire se dégrade vite et sa fille rappelle une deuxième fois, puis une troisième en panique. Cette fois, le Samu déclenche un véhicule qui arrivera trente minutes plus tard, trop tard. De son côté, l'hôpital indique qu'une "analyse de la situation en interne est en cours". La famille d'Édith Greffier attend désormais en avancée rapide des investigations.

Le JT
Les autres sujets du JT
Samu : une plainte déposée après le décès d\'une femme de 62 ans
Samu : une plainte déposée après le décès d'une femme de 62 ans (FRANCE 3)