Pas-de-Calais : le directeur de l'hôpital d'Arras visé par une plainte pour harcèlement moral, une enquête ouverte.

La Commission médicale d'établissement a porté plainte après plusieurs signalements de la part du personnel de l'hôpital.

Le centre hospitalier d\'Arras.
Le centre hospitalier d'Arras. (MATTHIEU BOTTE / MAXPPP)

Une enquête a été ouverte par le parquet après une plainte déposée début mars contre le directeur de l'hôpital d'Arras (Pas-de-Calais) pour harcèlement moral, rapporte jeudi 18 avril France Bleu Nord. La plainte a été déposée par la commission médicale d'établissement (CME) du centre hospitalier d'Arras.

Le ministère de la Santé et l'Agence régionale de Santé ont été alertés par l'association Jean-Louis Mégnien, qui lutte contre le harcèlement dans les hôpitaux publics. Le président de l'association, qui s'est rendu plusieurs fois sur place, décrit une situation de "grande détresse psychique et morale" de certains membres du personnel, ainsi que "des risques psycho-sociaux élevés" dans un "contexte de maltraitance institutionnelle".

Un courrier adressé au ministère de la Santé

Le président de l'association, Philippe Halimi, a adressé un courrier au mois de mars dans lequel il estime que cette situation concerne l'ensemble du personnel, des médecins jusqu'aux agents administratifs. Il met en cause l'attitude du directeur de l'établissement qui appliquerait la politique du "diviser pour mieux régner".

Ce courrier est resté sans réponse, malgré la promesse de l'Agence régionale de Santé de lancer une enquête. Dans un communiqué publié mercredi soir, le directeur de l'hôpital réfute les accusations et assure se tenir à disposition de la police et de la justice.