Sécurité sociale : la durée d'hospitalisation bientôt limitée ?

Sur le plateau du 20 Heures, Jean-Paul Chapel donne des précisions sur l'une des pistes d'économies préconisées pour réduire le déficit de la Sécurité sociale : la durée d'hospitalisation serait limitée pour certains actes. 

France 2

Le gouvernement va se donner pour objectif de faire 3,4 milliards d'économies l'année prochaine pour réduire le déficit de la Sécurité sociale. L'une des pistes envisagées concerne la santé, et plus précisément la durée d'hospitalisation.

En France aujourd'hui, les mamans restent entre quatre et cinq jours en clinique ou à l'hôpital après leur accouchement : "4,2 jours en moyenne, c'est bien plus qu'au Royaume-Uni (1,6 jour)", note Jean-Paul Chapel sur le plateau de France 2. L'objectif est désormais de réduire cette durée à trois jours. Cela représenterait une économie de 78 millions d'euros l'an prochain.

842 millions d'euros d'économies prévues en trois ans

Une opération de la hanche, avec une pose de prothèse, représente aujourd'hui 8,4 jours d'hospitalisation en moyenne dans l'Hexagone. En passant à 6 jours, l'économie sera de 13 millions d'euros. Et il n'y a pas que les opérations qui coûtent cher. Trop de personnes âgées sont hospitalisées pour insuffisance cardiaque.

Dans certains cas, une batterie d'examens faits dans la journée et un suivi médical à domicile devraient permettre 22 millions d'euros d'économies l'an prochain. Aujourd'hui, en France, seulement 50% des opérations se font dans la journée, contre 70% en Europe. En réduisant le nombre de jours passés à l'hôpital, l'Assurance maladie compte économiser 842 millions d'euros en trois ans.

Le JT
Les autres sujets du JT
Les urgences de l\'hôpital de Douai (Nord), le 16 janvier 2014.
Les urgences de l'hôpital de Douai (Nord), le 16 janvier 2014. (THIERRY THOREL / AFP)