Cet article date de plus de neuf ans.

Des biberons toxiques dans les maternités françaises ?

Le ministère de la Santé annonce le lancement d'une enquête sur des biberons et tétines utilisés dans des maternités et hôpitaux français. Selon le Nouvel Observateur, ils seraient stérilisés avec un gaz cancérogène.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Franceinfo (Franceinfo)

Dans leur enquête pour le Nouvel Observateur Fabrice Nicolino et Guillaume Malaurie révélent que l'oxyde d'éthylène serait utilisé dans des maternités et hôpitaux français. Objectif : stériliser les biberons, tétines et autres matériels nécessaires à l'allaitement des nourissons. Et si les journalistes ont intitulé leur article "Ces bébés qu'on empoisonne" , c'est parce que ce gaz est... cancérogène.

"Xavier Bertrand diligente dès aujourd'hui une enquête pour comprendre comment un tel dysfonctionnement a pu se produire" (communiqué du ministère)

La réponse du ministère de la Santé sitôt cette révélation publiée est immédiate. Une enquête est ouverte, diligentée par l'Inspection générale des affaires sociales (IGAS). "Ce procédé de stérilisation n'est pas autorisé pour les matériaux au contact des denrées alimentaires car ce produit est considéré comme cancérogène
pour l'homme"
, précise le ministère.

Problème : les industriels concernés par la question qui fournissent les maternités en biberons jetables semblent rechigner à apporter précisions et éclaircissement sur la question. Contacté par l'AFP, le seul à répondre pour l'instant est le responsable de l'une des deux entreprises citées, la société belge Beldico. Il confirme que l'oxyde d'éthylène est "partiellement" utilisé pour la stérilisation des biberons et tétines fournis aux hôpitaux.

Oeuvres liées

{% document %}

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Hôpital

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.