Vidéo Jeux paralympiques : "En situation de handicap, tu peux être athlète de haut niveau"

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 6 min.
Typhaine a perdu sa jambe droite d'un cancer à 11 ans. 8 ans plus tard, elle va disputer l'épreuve de saut en longueur des Jeux paralympiques de Tokyo. Brut l'a suivie.
BRUT
Article rédigé par

Typhaine a perdu sa jambe droite d'un cancer à 11 ans. 8 ans plus tard, elle va disputer l'épreuve de saut en longueur des Jeux paralympiques de Tokyo. Brut l'a suivie.

Typhaine Soldé a été amputée de la jambe droite à l'âge de 11 ans. Huit ans plus tard, du haut de ses 19 ans, l'athlète se prépare à disputer l'épreuve de saut en longueur aux Jeux paralympiques de Tokyo.

Un parcours semé d'embuches

Les problèmes ont commencé lorsque Typhaine était en CM2. Elle commence à ressentir des douleurs mais pendant cinq mois, ses proches ne s'en aperçoivent pas. Après un IRM, le verdict tombe : la fillette est atteinte d'un cancer très agressif, appelé un ostéosarcome, qui se développe à partir d'un os. C'est un type de cancer qui survient surtout chez les enfants et les adolescents. Malgré des mois de chimiothérapie, Typhaine est obligée d'être amputée pour survivre.

Accepter son handicap

Le chemin de la reconstruction fut long pour Typhaine, laquelle a également dû faire face à une dépression l'obligeant à être de nouveau hospitalisée. Pour s'en sortir, elle décide de se mettre au sport : "J'ai commencé à connaître les lames, les lames de sport en carbone", raconte-t-elle. Ces prothèses lui ont alors permis de courir. Elle confie : "Je me sentais libre."

En quatre ans, Typhaine s'est qualifiée aux championnats d'Europe, aux championnats du monde et aux Jeux paralympiques. Aujourd'hui, elle assure avoir accepté son handicap : "En étant en situation de handicap, tu peux être athlète de haut niveau, tu peux être une personne normale, tu peux tout faire, en fait."

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.