Quatrième plan autisme : début de la concertation

Une concertation est ancée par Emmanuel Macron ce jeudi 6 juillet. Elle concerne le quatrième plan autisme. Un syndrome qui touche 650 000 personnes en France et un nouveau-né sur cent.

France 2

Un diagnostic précoce, davantage d'enfants scolarisés, une meilleure formation pour le personnel de santé. C'est ce qu'attendent des associations de concertation du quatrième plan autisme lancé ce jeudi après-midi par le président de la République Emmanuel Macron à l'Elysée. Un syndrome qui touche 650 000 personnes en France et un nouveau-né sur cent.

80% des enfants autistes ne sont pas scolarisés

Des associations qui pointent également le manque de prise en charge des adultes atteints par ce trouble du développement. Ils seraient des milliers à s'exiler en Belgique, faute de structures adaptées dans l'Hexagone.

Le plan précédent qui s'achève en fin d'année avait été doté de 205 millions d'euros. Un budget qui a permis des avancées mais qui n'a pas comblé le retard. En effet, 80% des enfants autistes ne sont pas scolarisés.

Le JT
Les autres sujets du JT
Marjorie Bildstein réalise des formes en pâte à modeler avec Mohammed, autiste, à l\'école maternelle Ariane Icare de Strasbourg (Bas-Rhin), le 17 mars 2015.
Marjorie Bildstein réalise des formes en pâte à modeler avec Mohammed, autiste, à l'école maternelle Ariane Icare de Strasbourg (Bas-Rhin), le 17 mars 2015. (MARIE-VIOLETTE BERNARD / FRANCETV INFO)