Info franceinfo Pénurie d'aidants : l'AFM-Téléthon et APF France handicap vont saisir la Défenseure des droits pour "mise en danger de la vie d'autrui"

Ces associations dénoncent notamment la crise du secteur de l’aide à domicile avec "des menaces graves pour la sécurité, l’intégrité et la dignité de personnes en situation de handicap, et pour certaines une mise en danger de leur vie".
Article rédigé par France Info
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min
Les associations indiquent qu'elles vont saisir la Défenseure des droits mercredi à 15 heures. Photo d'illustration. (CRUZ / MAXPPP)

L'AFM-Téléthon et APF France handicap vont saisir la Défenseure des droits pour "mise en danger de la vie d'autrui" et "non-assistance généralisée à personnes en danger" pour dénoncer le manque de personnel dans le secteur de l'aide aux personnes en situation de handicap, annoncent mardi 3 octobre les deux associations dans un communiqué.

>> TÉMOIGNAGES. "On n'a plus de vie sociale" : des "parents aidants" racontent l'épuisement face à la crise dans le secteur de l'aide aux personnes en situation de handicap

Les deux associations indiquent qu'elles vont saisir la Défenseure des droits mercredi à 15 heures. "Depuis plusieurs semaines, l’AFM-Téléthon et APF France handicap ont connaissance d’un nombre croissant de faits et manquements répétés partout en France", écrivent les deux associations. Selon elles, ces faits constituent "des menaces graves pour la sécurité, l’intégrité et la dignité de personnes en situation de handicap, et pour certaines une mise en danger de leur vie".

"De nombreuses personnes en situation de handicap, lourdement dépendantes, nécessitant une aide à domicile pour tous les actes de la vie quotidienne, se trouvent, du fait de la crise du secteur de l’aide à domicile, du manquement criant de personnel et de son très faible niveau de compétence, dans une situation qui les met en péril et peut même porter atteinte à leur vie."

L'AFM-Téléthon et APF France handicap

Communiqué

"Au regard de la gravité de la situation et de sa détérioration accélérée, l’AFM-Téléthon et APF France handicap, sont dans l’obligation [...] de lancer une alerte face au péril imminent et à l’atteinte grave à la sécurité, à la dignité et aux atteintes aux droits fondamentaux constatés", ajoutent les deux associations.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.