Handicap : le parcours exemplaire d'une étudiante non-voyante

En France, moins de 2 % des étudiants sont en situation de handicap. Beaucoup renoncent à faire des études en raison de nombreuses complications.

FRANCE 2

Aveugle de naissance, Lauriana Dumont est en deuxième année de prépa littéraire, à Nice (Alpes-Maritimes). Son entourage lui offre un soutien sans faille. Durant les cours, elle prend des notes avec un appareil qui lui permet d'écrire en braille. Dans les cours où il faut s'exprimer en anglais, elle peut compter sur l'aide de ses camarades ou de ses professeurs pour lui lire un mot qu'elle n'a pas pu lire au tableau, par exemple.

Le contenu des cours traduit en braille

Sur une clé USB, "il y a tous les documents du cours, tous les documents que je donne aux autres élèves", précise Emmeline Camos, une professeure. Branchée sur l'ordinateur de Lauriana, la clé verra son contenu traduit en braille. L'arrivée d'une étudiante non-voyante était une première dans cette prépa, d'où une appréhension, vite dissipée chez les enseignants. "Je n'ai pas changé fondamentalement ma façon d'enseigner, mais c'est vrai que j'ai en permanence à l'esprit que Lauriana est là. Il y a beaucoup de choses qu'il faut que je verbalise", ajoute Emmeline Camos. Les autres élèves n'hésitent pas non plus à lui venir en aide.

Le JT
Les autres sujets du JT
Handicap : le parcours exemplaire d\'une étudiante non-voyante
Handicap : le parcours exemplaire d'une étudiante non-voyante (FRANCE 2)