Handicap : la rentrée de Maëva

Maëva, atteinte de trisomie 21, a fait sa rentrée des classes lundi 3 septembre, comme plus de 300 000 élèves en situation de handicap.

FRANCE 3

Maëva est une petite fille décidée. À Saint-Mandé (Val-de-Marne), c'est elle qui choisit tous les jours son petit-déjeuner. Elle est porteuse de la trisomie 21. Au matin du lundi 3 septembre, comme tous les écoliers, elle se prépare à faire sa rentrée. C'est sa mère qui vérifie son cartable. C'est une journée presque ordinaire pour cette enfant de 8 ans et demi qui entre en CE2. Avec Mathis, son frère de 4 ans et demi, direction l'école publique de Saint-Mandé. Maëva arrive en terrain connu : c'est sa deuxième année ici. Une chance pour la fillette, car très peu d'écoles accueillent les enfants trisomiques.

Un enfant en situation de handicap dans chaque classe

L’établissement reçoit dans chaque classe un enfant en situation de handicap. Pour son père Carole Decol, "la voir intégrée comme ça, c'est que du bonheur". Malgré sa particularité, Maëva suit une scolarité presque normale, avec son assistance de vie scolaire à ses côtés, une adulte spécialement dédiée. C'est grâce à l'association "Trisomie 21" que Maëva est scolarisée dans cet établissement. L'association compte 50 000 enfants trisomiques ou déficients intellectuels. Seulement 1 enfant sur 2 comme Maëva bénéficie de l'école toute la semaine.

Le JT
Les autres sujets du JT
La rentrée scolaire dans une école à Vertou (Loire-Atlantique), le 4 septembre 2017.
La rentrée scolaire dans une école à Vertou (Loire-Atlantique), le 4 septembre 2017. (LOIC VENANCE / AFP)