Grippe : les pharmaciens habilités désormais à vacciner

La campagne de vaccination contre la grippe qui débute mardi 15 octobre marque l'autorisation pour les pharmaciens de vacciner les personnes les plus fragiles.

France 3

La campagne de vaccination contre la grippe débute mardi 15 octobre, avec comme grande nouveauté la possibilité pour les pharmaciens de vacciner sous certaines conditions. Ainsi, douze millions de personnes sont potentiellement concernées, comme les personnes âgées, les malades chroniques ou les femmes enceintes. "Ça fait qu'une démarche, venir chercher le médicament et se faire vacciner en même temps", approuve un patient dans une pharmacie.

Une répartition harmonieuse sur le territoire

"Ça nous valorise en tant que professionnels de santé, et c'est une vraie aide pour la population", assure Sophie Brunet, pharmacienne. Lors de l'expérimentation dans certaines régions en 2018/2019, huit pharmaciens sur dix ont joué le jeu, et 743 000 personnes ont été vaccinées. "Il y a une tendance volontaire de l'État d'élargir le rôle du pharmacien. L'une des raisons pour ça est que la répartition des pharmaciens sur le territoire est plus harmonieuse", explique Claude Le Pen, économiste santé et professeur à l'université Paris-Dauphine.

Le JT
Les autres sujets du JT
Plus de 30 000 personnes âgées se sont fait vacciner contre la grippe dans les pharmacies de Nouvelle-Aquitaine et Auvergne-Rhône-Alpes. (Photo d\'illustration)
Plus de 30 000 personnes âgées se sont fait vacciner contre la grippe dans les pharmacies de Nouvelle-Aquitaine et Auvergne-Rhône-Alpes. (Photo d'illustration) (PASCAL POCHARD-CASABIANCA / AFP)