Cet article date de plus de six ans.

Grève des blouses blanches : SOS Médecins rejoint le mouvement

SOS Médecins a annoncé ce dimanche rejoindre le mouvement de grève du monde médical. Comme pour les généralistes, l'association est opposée à la généralisation du tiers payant.
Article rédigé par
Radio France
Publié
Temps de lecture : 1 min.
 (SOS Médecins rejoint le mouvement de grève des médecins libéraux © MAXPPP)

Le mouvement continue.  L'association SOS Médecins a annoncé ce dimanche sa décision de rejoindre lundi le mouvement de grève du monde médical. Il participera de lundi matin et jusqu'à mercredi à ce mouvement d'interruption d'activité des médecins libéraux.

Cette grève devrait durer jusqu'au 31 décembre avec un taux de participation "très élevé" indique le principal syndicat de médecin libéraux. Les grévistes devraient avoisiner les 80%. Par ailleurs, le mouvement pourrait être étendu après le 31 décembre.

A lire aussi ►►► Grève des médecins libéraux : le mouvement devrait durer

De nombreuses réquisitions, des urgences "hyper débordées"

Les réquisitions de quelque 1.000 médecins de l'association SOS Médecins ont été étendues. Pour l'instant, elles ne couvraient que des périodes de nuit (de 20h00 à 08h00). "On est  réquisitionnés à tour de bras. Les urgences sont, malgré ce que dit la ministre Marisol Touraine, hyper débordées. On croule sous les appels, par exemple à Amiens, le lendemain de Noël on a eu 570 appels, on a vu 400 patients", assure le président de SOS Médecins.

 

SOS Médecins, comme les médecins libéraux s'opposent à la généralisation du tiers payant. Prévu par la loi santé, il est matériellement "hyper-compliqué" détaille l'association. Mais cette dernière fustige surtout un texte "qui aggrave encore les choses" en renforçant "les pouvoirs déjà énormes accordés aux directeurs des agences régionales de santé".  

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.