Erreurs médicales : des victimes attendent réparation

Chaque année, il y aurait 450 000 erreurs médicales en France, entraînant souvent de graves conséquences sur la vie des patients. France 2 a rencontré des victimes de ces erreurs qui attendent toujours que justice soit rendue. 

FRANCE 2

Bertrand Plumey avait un rêve : gravir des montagnes lorsqu'il serait à la retraite. Aujourd'hui, ce sportif ne peut plus courir et se déplace avec beaucoup de difficultés. Il y a trois ans, il s'est fait opérer de la hanche, une intervention banale. Mais, au réveil, c'est la catastrophe : "Je vois le chirurgien en face de moi (...) qui m'annonce qu'il s'était trompé de côté. J'ai été opéré de la jambe droite à la place de la jambe gauche", se souvient-il.

Troisième cause de décès en France

Comment le chirurgien a-t-il pu se tromper ? La clinique, que nous avons contactée, déplore une erreur regrettable et non contestable. Face à son erreur, le chirurgien décide d'opérer l'autre hanche dès le lendemain. Trois ans de rééducation intensive, des années de souffrance : cette jambe droite qui n'avait aucun problème est désormais handicapée à vie. Bertrand Plumey a porté plainte pour blessures involontaires. Trois ans après, toujours pas de procès. Le chirurgien n'a pas été suspendu, il continue à opérer dans la même clinique. Les erreurs médicales seraient la troisième cause de décès en France, après les cancers et les maladies cardiovasculaires. Selon une association de victimes, 60 000 personnes meurent chaque année à cause de ces erreurs.

Le JT
Les autres sujets du JT
erreur medicale 
erreur medicale  (FRANCE 2)