Strasbourg: des buses pour effaroucher les étourneaux

Publié
Durée de la vidéo : 1 min.
des buses contre les etourneaux
Article rédigé par
France Télévisions

C'est une vraie nuisance sonore et olfactive selon les habitants du quartier Port du Rhin à Strasbourg. Des milliers d'étourneaux nichent dans les arbres. Afin de les faire fuir, la ville a fait appel à deux fauconniers et un couple de buse.#IlsOntLaSolution

Depuis plusieurs années, les habitants du quartier Port du Rhin, à Strasbourg, sont envahis par des colonies d’étourneaux. Les oiseaux, plutôt bruyants, nichent dans les arbres à côté d’habitations. Une véritable nuisance sonore selon les riverains, mais pas seulement ...l’odeur est elle aussi difficilement supportable! 

 Il y a des dégâts de fientes et c’est terriblement sale, c’est extrêmement bruyant, à partir d’une certaine heure le soir, vous ne pouvez plus laisser les fenêtres ouvertes

Une habitante

Des centaines, parfois des milliers d’étourneaux sont perchés dans les arbres aux alentours. La mairie a déjà installé des haut-parleurs qui diffusent des cris de rapaces et des ballons colorés. Mais cela n'a pas suffi à faire partir ces indésirables.

La solution de la dernière chance

En plus de ces effarouchements sonores et visuels, la  municipalité a décidé d’appeler en renfort deux fauconniers armés de deux buses.
Chaque soir, vers 20 heures, le couple de rapaces sillonne les rues du quartier pour débusquer les volatiles à déloger.
« Le rapace est un prédateur naturel de l’étourneau, et nous ce qu’on va faire c’est créer un sentiment d’insécurité à l’aide des étourneaux, le but de ce n’est pas de les attraper mais de leur faire peur et les déloger » explique Alexis Vignon, fauconnier.

Afin de renforcer davantage l’effarouchement, de petites clochettes ont été attachées aux pattes des buses. Une méthode écologique pour déplacer les étourneaux là où ils ne dérangent personne. Les deux fauconniers ont passé deux nuits à traquer les oiseaux afin de s’assurer de leur départ. Les habitants misent beaucoup sur cette solution, après plusieurs années de nuisances.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Environnement et santé

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.