Pollution : Sanofi ferme une usine

Le laboratoire pharmaceutique Sanofi a décidé de suspendre temporairement l'activité de son site de Mourenx, dans les Pyrénées-Atlantiques qui dégageaient des fumées toxiques.

Voir la vidéo
FRANCE 2

L'usine chimique Sanofi de Mourenx, dans les Pyrénées-Atlantiques, est à l'arrêt complet depuis lundi 9 juillet. C'est le groupe pharmaceutique qui a lui même pris cette décision. Des contrôles ont révélé des rejets massifs de substances chimiques dans l'atmosphère qui pourraient être toxiques pour l'homme et l'environnement. Cette fermeture temporaire rassure les riverains. Le rapport d'analyse signale que l'usine rejette dans l'air du bromopropane, un composant utilisé dans la fabrication de la dépakine, médicament antiépileptique.

Un produit cancérogène

Selon l'Organisation mondiale de la santé (OMS), le bromopropane est classé comme cancérogène. Ces rejets dans l'atmosphère par l'usine Samofi seraient 190 000 fois supérieurs aux normes autorisées. Ils ont été constatés lors de contrôles internes, la direction se veut rassurante, indiquant qu'il n'y a pas d'urgence sanitaire. Le gouvernement vient de lancer un ultimatum à Sanofi : il lui donne trois mois pour se remettre aux normes, sous peine de fermeture administrative. 

Le JT
Les autres sujets du JT
L\'usine Sanofi à Mourenx, le 9 juillet 2018.
L'usine Sanofi à Mourenx, le 9 juillet 2018. (MEHDI FEDOUACH / AFP)