Cet article date de plus de deux ans.

Paris : pas de circulation différenciée vendredi, malgré la demande de la mairie

La préfecture de police de Paris a décidé de ne pas répondre favorablement à la demande de la mairie de Paris qui souhaitait la mise en place de la circulation différenciée pour la journée de vendredi.

Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Un nuage de pollution à Paris en décembre 2017. (MAXPPP)

Il n'y aura pas de circulation différenciée vendredi 23 février à Paris, a appris franceinfo auprès de la préfecture de police de Paris jeudi. La mairie de Paris avait pourtant demandé jeudi à l'État de mettre en place la circulation différenciée, en raison d'un épisode de pollution aux particules fines. Mais les seuils ne sont pas "suffisants" pour déclencher cette procédure, s'est justifiée la préfecture de police de Paris.

Jeudi, la vitesse maximale autorisée était réduite de 20 km/h en Île-de-France en raison du pic de pollution qui touche région parisienne. La préfecture de police de Paris avait recommandé d'utiliser les transports en commun ou le covoiturage. 

En cas d'épisode de pollution, les collectivités et l'État peuvent décider de mettre en place plusieurs mesures dont la circulation différenciée, qui interdit la circulation des voitures les plus polluantes en fonction de leurs vignettes Crit'Air obligatoires à Paris.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.