La population des animaux marins a chuté de moitié depuis les années 1970

WWF donne l'alerte. Les mammifères, les oiseaux, les reptiles et les poissons disparaissent. Principale cause : la surpêche.

WWF appelle les particuliers à la raison. La consommation de poisson est passée de 9,9 kilos par habitant dans les années 1960 à 19,2 kilos en 2012. Les mammifères, les oiseaux, les reptiles et les poissons peuplent les océans, mais ces espèces sont, chaque année, de moins en moins nombreuses. Une récente étude menée par WWF révèle que les populations marines ont chuté de 49% entre 1970 et 2012. Pour les thons, l'espèce s'est effondrée de 74%.

Redéfinir des quotas de pêche par espèce

Les principales causes de cette situation sont la surpêche et le réchauffement climatique. Les récifs coralliens, qui abritent un quart de la faune, sont menacés de disparition. Un constat inquiétant quand on sait que la moitié de l'humanité dépend du poisson pour se nourrir. Pour les écologistes, il faut préserver cette ressource en diminuant la pêche.

Depuis les années 1990, l'Union européenne et d'autres pays ont adopté des quotas par espèce. Pour les écologistes, c'est encore insuffisant.

Le JT
Les autres sujets du JT
Un banc de sardines.
Un banc de sardines. (PAOLO CURTO / AGF / AFP)