Haut-Rhin : les urgences de Thann fermées pour quatre jours faute de médecins

À Thann (Haut-Rhin), les urgences de l'hôpital Saint-Jacques sont fermées depuis vendredi 9 septembre, et elles le resteront jusqu'à demain mardi. En cause, le manque de médecins.

France 3

Impossible depuis vendredi midi, le 9 septembre, d'accéder aux urgences de l'hôpital de Thann (Haut-Rhin). Le service qui accueille d'habitude une quarantaine de personnes par jour est fermé temporairement. Les patients sont redirigés tout près dans un cabinet de garde, comme ce couple de touristes. "Quand j'ai appelé , ils m'ont bien indiqué qu'il ne fallait pas aller aux urgences, mais en face dans un cabinet médical séparé", explique Quentin Deschepper, un patient. 

Pénurie de médecins à l'hôpital 

À l'origine de cette situation, une pénurie de médecins à l'hôpital. Une pénurie provisoire entraînée, selon la direction, par un congé maladie. Reste que depuis le 1er septembre, un seul urgentiste assure les gardes 24 heures sur 24, contre trois avant l'été. Une situation intenable dans cette commune de 8 000 habitants où la question de l'offre de soins de proximité est posée. Les urgences devraient rouvrir demain matin mardi.

L\'entrée des urgences du CHU de Grenoble (Isère) le 5 janier 2014.
L'entrée des urgences du CHU de Grenoble (Isère) le 5 janier 2014. (JEAN-PIERRE CLATOT / AFP)