Des rejets radioactifs dans l'eau du robinet

Près de 6,5 millions de Français boivent de l'eau du robinet contaminée au tritium, une substance radioactive présente à l'état naturel, mais aussi rejetée par les centrales nucléaires.

France 3

Le tritium est une substance radioactive. Rejetée par les centrales nucléaires, elle se retrouve dans l'eau du robinet. Si le taux est bien en dessous des normes autorisées, cette présence suscite des interrogations. À Vigneux-sur-Seine (Essonne), Alain Roussel ne boit pas d'eau du robinet. Il l'utilise pour faire la vaisselle, c'est tout.

268 communes touchées entre 2016 et 2017

Lui, la présence du tritium ne l'étonne pas une seule seconde. "Ça ne me surprend pas, il y en a partout des pollutions de ce genre-là. On n’en parle pas", lâche-t-il. Entre 2016 et 2017, 268 communes proches de la Seine et de la Loire ont enregistré la présence de tritium dans leur eau potable. Si l'élément est présent à l'état naturel, il est également rejeté par les centrales nucléaires, qui ne peuvent pas le filtrer. C'est comme cela qu'il se retrouve dans l'eau de consommation.

Le JT
Les autres sujets du JT
Depuis 2006, un employé de Veolia Eau refusait de couper l\'eau aux personnes qu\'il jugeait défavorisées.
Depuis 2006, un employé de Veolia Eau refusait de couper l'eau aux personnes qu'il jugeait défavorisées. (ERIC PIERMONT / AFP)