Dentifrices, gels douche, crèmes hydratantes... 60 Millions de consommateurs classe une série de produits en fonction de leurs risques

Le magazine sort jeudi une enquête sur les risques pour la santé et pour l'environnement des produits cosmétiques couramment utilisés.

Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Le magazine 60 millions de consommateurs a mené l'enquête sur une série de produits cosmétiques de grande consommation dont les dentifrices (photo d'illustration). (JULIO PELAEZ / MAXPPP)

Comment bien choisir sa crème hydratante, son dentifrice et son gel douche pour éviter les produits toxiques ? Le magazine 60 millions de consommateurs a mené l'enquête en classant une série de produits cosmétiques couramment utilisés de A à E, en tenant compte des risques pour la santé et pour l'environnement. L'étude, que franceinfo a pu consulter, sort jeudi 27 août.

Les produits bio ne sont pas toujours les mieux notés, certains sont remplis d'allergènes parfois toxiques. Dans les crèmes hydratantes et les gels douche, il faut faire la chasse à deux substances cancérogènes et toxiques pour la reproduction : la coumarine et le lilial.

"On craint les effets cancérogènes"

Un autre produit de grande consommation, le dentifrice, a un gros défaut : la plupart des marques contiennent du dioxyde de titane et de la silice hydratée. "Ces deux ingrédients peuvent contenir des nanoparticules dont on craint les effets cancérogènes", explique Sylvie Metzelard, rédactrice en chef de 60 Millions de consommateurs, "donc on évite ces produits".

Il faut fuir les vernis qui contiennent des filtres UV, et au rayon des mousses à raser, éviter les aérosols qui sont truffés de substances mauvaises pour la santé et pour l'environnement. À la place, il y a des savons ou des crèmes à appliquer.

Pour s'y retrouver dans les rayons du supermarché, un conseil simple à retenir : entre deux produits, choisissez celui qui a la liste d'ingrédients la plus courte.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.