Covid-19 : aux États-Unis, certains tentent de se soigner avec un médicament pour les chevaux

Publié
Durée de la vidéo : 2 min.
Covid-19 : aux États-Unis, certains tentent de se soigner avec un médicament pour les chevaux
franceinfo
Article rédigé par
J. Klein, Q. Pham - franceinfo
France Télévisions

La crise sanitaire du Covid-19 alimente les fausses informations sur les réseaux sociaux. Aux États-Unis, certains n’hésitent pas à prendre un antiparasitaire destiné aux chevaux pour tenter de guérir du virus.

Aux États-Unis, pour soigner le Covid-19, des centaines de milliers d’Américains se procurent de l’Ivermectine. Et certains consomment la formule du médicament destiné aux animaux. “Le tube est prévu pour 600 kg. Moi, je ne vais en prendre qu’un peu, pour 100 kg”, précise une Américaine. Devant les caméras, un animateur habitué des fausses informations prend lui aussi de l’Ivermectine pour cheval.

Vomissements, allergies, coma

Pourtant, les autorités de santé sont formelles : prendre de l’Ivermectine pour animaux est très dangereux. “Les gens achètent la formule vétérinaire du médicament. Donc ils prennent des doses qui sont pour les chevaux ou des vaches”, explique le docteur Allison Arwaydyn, du département de la Santé de la ville de Chicago. Selon l’agence du médicament américaine, une overdose d’Ivermectine peut avoir de graves conséquences, telles que des vomissements, des allergies, voire le coma.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Environnement et santé

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.