Cancers pédiatriques : l'école privée de Sainte-Pazanne restera ouverte à la rentrée

Les parents d'élèves avaient alerté les autorités après une série de cancers pédiatriques dans cette école de Loire-Atlantique. "Il n'y a pas de risques pour les élèves", selon l'Agence régionale de santé.

France 2

Trois heures de réunion ont eu lieu, jeudi 29 août, à Sainte-Pazanne, en Loire-Atlantique. À la fin, pour les parents, les mêmes questions restent, sans véritables réponses. Jeudi soir, les premiers résultats des prélèvements effectués dans l'école privée de la commune ont été révélés. Résultat : d'après les scientifiques, il n'y a pas de danger imminent dans cette zone. "Les constats que l'on fait, c'est qu'il n'y a pas de risques qui dépassent les valeurs de référence en l'état des connaissances actuelles", indique Nicolas Durand, directeur général adjoint de l'Agence régionale de santé de Nantes.

Des concentrations "importantes" de radons

Néanmoins, "on a mesuré des concentrations de radons importantes dans certaines parties de l'école", indique Nicolas Durand. D'autres substances insecticides, comme le lindane, ont aussi été retrouvées dans les salles de classe. Des résultats qui ne rassurent pas les parents. D'autres prélèvements seront faits cet hiver dans la même zone, ainsi qu'au domicile des familles.

Le JT
Les autres sujets du JT
L\'école, située à Sainte-Pazanne.
L'école, située à Sainte-Pazanne. (France 2)