Nord : des jeunes de l'Aide sociale à l'enfance suivis après 18 ans

Le plan pauvreté, dévoilé jeudi 13 septembre par Emmanuel Macron, débloquera huit milliards d'euros sur quatre ans. Un suivi pour les jeunes majeurs sans accompagnement est à l'étude. SOS Villages d'enfants le fait déjà.

France 3

Dans cette famille de Marly-lez-Valenciennes (Nord), les devoirs s'effectuent dans la cuisine et tous ensemble. Sylvie Sorel, éducatrice familiale, est une maman de substitution pour six enfants de 7 à 15 ans, tous avec un parcours difficile. Chez elle, ils retrouvent un cadre. À tour de rôle, les enfants doivent mettre la table, balayer ou sortir les poubelles. Ces enfants ont été retirés à leurs parents sur décision de justice.

Mis dehors à 18 ans

Jusqu'à leur majorité, les jeunes sont pris en charge par l'État. Ensuite, tout s'arrête. "C'est compliqué de devoir s'insérer à 18 ans, trouver un logement, un emploi et de pouvoir se construire. SOS Villages d'enfants accompagne ces jeunes à l'autonomie au-delà des 18 ans", explique la directrice de l'association. En France, elle s'occupe de mille jeunes, beaucoup de mineurs, mais aussi de jeunes adultes pour qu'ils ne se retrouvent pas livrés à eux-mêmes.

Le JT
Les autres sujets du JT
Photo d\'illustration d\'un enfant seul. 
Photo d'illustration d'un enfant seul.  (MAXPPP)