Cet article date de plus de cinq ans.

Le lait du lactarium de Necker contaminé ?

Publié
Durée de la vidéo : 1 min.
lactarium
France 2
Article rédigé par
France Télévisions

L'Agence nationale des produits de santé va tenter de déterminer ce lundi 5 septembre si c'est bien le lait maternel qui a été contaminé par une bactérie après le décès à l'hôpital de deux enfants prématurés.

C'est dans les locaux du lactarium de l'hôpital Necker de Paris que l'Agence nationale de sécurité des médicaments (ANSM) va effectuer ce lundi une inspection. L'objectif est d'examiner l'ensemble de la chaîne de production du lait maternel : la préparation, la pasteurisation et la distribution. Au mois d'août, trois grands prématurés pesant moins de un kilogramme ont été contaminés par la même bactérie, très commune, mais fatale pour les nouveau-nés.

3 suspects : lait, ventilation ou objets

Ils avaient tous été nourris avec du lait provenant de ce lactarium. Deux d'entre eux sont décédés. Il n'est pas sûr que le lait soit la cause de la contamination. Mais, par précaution, sa distribution a été suspendue. Deux autres scénarii sont à l'étude : une contamination par la ventilation des services ou par des objets présents dans l'environnement des bébés.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.