Cet article date de plus de cinq ans.

"La culture va mieux quand elle mélange les couleurs" : Ibrahim Maalouf en concert à Bercy avec des jeunes choristes de l'Essonne

Des jeunes chanteurs des maîtrises de Grigny et de Massy (Essonne) sont en concert aux côtés d'Ibrahim Maalouf mercredi à l'AccorHotels Arena de Paris-Bercy. Alice Serrano a assisté pour franceinfo aux ultimes répétitions.

Article rédigé par
Radio France
Publié
Temps de lecture : 2 min.
Le musicien franco-libanais Ibrahim Maalouf à Marseille, en juillet 2016 (CLAUDE PARIS / AP / SIPA)

Le ventre noué, les yeux brillants, César découvre la grande scène noire de l'AccorHotels Arena de Paris-Bercy, sur laquelle il prend place. "J'ai peur", souffle le garçon. Une ultime répétition... avant le grand concert de mercredi 14 décembre : les chanteurs en herbe des maîtrises de Grigny et de Massy, deux villes de l'Essonne, vont se produire devant 15 000 personnes... aux côtés d'Ibrahim Maalouf.

Découvrir la musique classique

Chanter aux côtés du musicien franco-libanais est une véritable prouesse pour ces 65 jeunes, âgés de 8 à 14 ans. La jeune Mao a intégré la maîtrise de Massy il y a seulement trois mois. La petite fille au regard doux s'est découvert une véritable passion. Elle répète désormais trois fois par semaine sur son temps périscolaire. Pas loin d'elle, Naila fixe avec beaucoup d'attention le chef d'orchestre. "En chantant, j'exprime certaines choses que je n'exprime pas dans la vie du quotidien", décrit la fillette aux boucles brunes. 

"C'est incroyable de voir à quel point ces petits peuvent se comporter comme des professionnels, confie Irène, professeur de formation musicale à Grigny. Je suis très fière d'eux, ils ont beaucoup travaillé pour ce projet." Pourtant, dans leur vie quotidienne, la plupart de ces enfants ont peu l'occasion d'être en contact avec la musique classique. "C'est une découverte pour eux", acquiesce un responsable du périscolaire d'une école de Grigny, qui les accompagne aux répétitions.

Les enfants découvrent un autre monde, auquel ils n'auraient peut-être jamais eu accès

un responsable du périscolaire d'une école de Grigny

à franceinfo

Ibrahim Maalouf a tenu à ce que les enfants participent au moins à trois de ses interprétations sur scène. Les jeunes choristes ne le cachent pas : beaucoup n'avaient jamais entendu parler du musicien avant ce projet. Désormais, à leurs yeux, "c'est une star", nous soufflent-ils.

"D'avoir des jeunes qui viennent d'un peu partout, pas seulement de Paris, ça fait du bien. Ça me plaît de faire ça et de leur offrir ça", commente Ibrahim Maalouf, prouvant une nouvelle fois son attachement à la diversité et aux échanges culturels : "Là où la culture se porte le mieux, c'est quand elle mélange les identités et les couleurs."

Alice Serrano a assisté aux répétitions des maîtrises de Grigny et Massy, la veille de leur concert avec Ibrahim Maalouf
écouter

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Santé et maladie des enfants et ados

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.