Chine : les jours sans fin des enfants mannequins

En Chine, les enfants modèles vivent à cent à l'heure. Entre les tournages et les shooting photo, ils sont parfois surexploités par leurs parents.

Du haut de ses 4 ans, elle est déjà une professionnelle. Cette petite fille chinoise est mannequin vedette pour des catalogues pour enfants. En une seule journée, elle peut être photographiée dans 50 tenues différentes. D'autres jouent dans des publicités pour enfants. Les enfants peuvent gagner plusieurs centaines d'euros par jour. Certaines mamans ont donc mis de côté leur vie professionnelle pour se consacrer à plein temps à celle de leurs enfants. En Chine, la demande en modèle enfant est grandissante pour alimenter publicités et cinéma. Mais à quel prix pour les petits modèles ?

Un rythme de travail effréné et peu encadré

Ce jour-là, il est 3h53 du matin quand la mère réveille ses filles pour aller au travail. En Chine, un enfant modèle n'est pas considéré comme un travailleur. Il n'y a donc pas de réglementation des horaires ou de salaire minimum. À 12 ans, Yao Yanshan a déjà six ans de carrière derrière elle, et un important manque de sommeil. Entre les plateaux, les tournages de films, l'école et les cours de danse, le rythme est effrayant. Mais Yao Yanshan aime ce qu'elle fait. Pour beaucoup d'enfants, ce choix de vie n'en est pas vraiment un. Ou en tout cas, pas le leur. En mai dernier, au casting d'un feuilleton, plus de 150 000 mères ont présenté leur enfant dans l'espoir d'un rôle. Les ministars ont un bel avenir devant elle : la Chine est le plus grand consommateur au monde de produits, vêtements et films pour enfants.

Le JT
Les autres sujets du JT
En Chine, les enfants modèles vivent à cent à l\'heure. Entre les tournages et les shooting photo, ils sont parfois surexploités par leurs parents.
En Chine, les enfants modèles vivent à cent à l'heure. Entre les tournages et les shooting photo, ils sont parfois surexploités par leurs parents. (FRANCE 2)