Endométriose : une maladie méconnue qui touche une femme sur dix en France

Publié
Endométriose : une maladie méconnue qui touche une femme sur dix en France
France 3
Article rédigé par
S. Broomberg, France 3 Normandie, N. Pagnotta - France 3
France Télévisions

Emmanuel Macron a affirmé vouloir accélérer la lutte contre l'endométriose. Peu connue, la maladie gynécologique touche pourtant une personne sur dix.

Règles anormalement abondantes et douleurs intenses sont le quotidien des femmes qui souffrent d'endométriose. Nathalie Artaud est l'une d'entre elles. Dès son plus jeune âge, la patiente a consulté plusieurs médecins généralistes et gynécologues, pour les alerter sur son cas, précisant bien que sa mère est également atteinte d'endométriose. Lors de ces nombreuses consultations, la réponse était souvent la même. "Tous les médecins auxquels je m'adressais me disaient (...) me disaient que ce n'était pas possible (...) parce que j'étais trop jeune", témoigne-t-elle. 

Dix ans d’attente avant le diagnostic

Nathalie rapporte même des réflexions de certains praticiens, qui lui affirmaient qu'il était normal d'avoir mal pendant ses règles. "À force d'entendre tout ça, on a l'impression de passer pour un malade imaginaire", poursuit celle qui a dû attendre dix ans avant d'obtenir son diagnostic. Mardi 11 janvier, Emmanuel Macron a annoncé vouloir développer la recherche et améliorer la prise en charge de l'endométriose.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.