Envoyé spécial, France 2

ENVOYE SPECIAL. "A aucun moment, on ne vous avertit sur les autres risques" : les opioïdes, première cause de mort par overdose en France

Si les addictions aux antidouleurs sont une urgence de santé publique aux Etats-Unis, la France n'est pas épargnée par ce phénomène. En quinze ans, le nombre d'overdoses causées par ces médicaments a triplé. Extrait d'une enquête d'"Envoyé spécial".

ENVOYÉ SPÉCIAL / FRANCE 2

Des stupéfiants légaux, vendus sur ordonnance. Ces antalgiques sont des dérivés morphiniques. Ils sont donc tous addictifs, à des degrés divers. Il y a les plus faiblement dosés, dit de "palier II" ou "morphiniques faibles" : Izalgi, Tramadol, médicaments dont la formule associe codéine et paracétamol... Ils sont "très fréquemment prescrits en France, pour des douleurs 'classiques', modérées", explique le Pr Dematteis, responsable du service d'addictologie au Centre ambulatoire de santé mentale, à Grenoble. 

Des mises en garde insuffisantes sur les boîtes de médicaments

Ensuite, il y a plus fort : morphine, oxycodone ou fentanyl. Le fentanyl, un morphinique de synthèse, a une puissance cinquante fois supérieure à l'héroïne, précise le médecin. Au dos de la boîte, cette mise en garde en tout petits caractères : "Stupéfiant. Prescription limitée à vingt-huit jours". "Inadapté", selon le Pr Dematteis, et insuffisant : "A aucun moment on ne vous avertit sur les autres risques."

Les patients ont-ils conscience, quand ils prennent un antalgique pour traiter des douleurs, notamment celles associées à un traitement du cancer, de prendre un médicament plus puissant que l'héroïne ? Non, répond le médecin. Mais ce qui est plus grave, c'est que, selon lui, "les soignants non plus".

Trois décès par jour en France, un millier par an

Si les opioïdes sont responsables d'une véritable épidémie d'overdoses aux Etats-Unis (déclarée urgence de santé publique en 2016), ils sont – et cela se sait moins – la première cause de mort par overdose en France. Trois décès par jour, un millier chaque année.

Selon une étude sur les médicaments opioïdes réalisée par les équipes du Pr Nicolas Authier (médecin psychiatre, spécialisé en pharmacologie et addictologie), 12 millions de Français reçoivent au moins une prescription chaque année. Les overdoses liées à ces médicaments ont, elles, augmenté de quasiment 200% depuis l'an 2000.

Extrait d'un document à voir dans "Envoyé spécial" le 21 février 2019.

 Attention aux médicaments opioïdes, première cause de mort par overdose en France
 Attention aux médicaments opioïdes, première cause de mort par overdose en France (ENVOYÉ SPÉCIAL / FRANCE 2)