Un antidote aux overdoses aux opioïdes encore trop rare, déplorent les spécialistes

Depuis quelques années, le nombre d’overdoses causées par les opioïdes ne cesse d’augmenter en France : plus de 400 décès sont recensés chaque année. Le phénomène inquiète les spécialistes. 

Les opioïdes, ce sont les différents dérivés de l’opium : héroïne, traitements de substitution comme la méthadone, et aussi certains médicaments antalgiques. Pour le Professeur Michel Reynaud, il est important que le grand public connaisse les symptômes d’une overdose « tomber petit à petit dans un trouble de la conscience qui va jusqu’au coma, et avoir une respiration et les battements cardiaques qui se ralentissent. Les effets des opiacées, c’est tout calmer, tout ralentir jusqu’à arrêter toutes les fonctions » explique le médecin.

2 pharmacies sur 100 possèdent l’antidote

Pour renverser les effets de l’overdose, il existe un antidote spécifique, dont la molécule s’appelle la naloxone. Déjà utilisé dans les services d’urgences, ce traitement doit être administré le plus vite possible. Les spécialistes des addictions voudraient qu’il soit plus accessible, dans les pharmacies et dans tous les services de secours. « Cet antidote vous sauve dans la minute qui suit son administration. Alors que si on est obligé d’attendre d’arriver au service d’urgences, il se passe entre 30 mn et 2 heures, on a plus de chances de mourir » déplore Pr Reynaud. Aujourd’hui, seules 2 pharmacies sur 100 disposent de ce produit dans leurs rayons. Et dans les 2/3 des officines, le pharmacien ne connaît même pas l’existence de ce traitement.

Un antidote aux overdoses aux opioïdes encore trop rare, déplorent les spécialistes
Un antidote aux overdoses aux opioïdes encore trop rare, déplorent les spécialistes