Tabac : des prix dissuasifs suffisent-ils à provoquer une baisse du tabagisme ?

Le prix du paquet de cigarettes a augmenté de 0,50 € vendredi 1er novembre, premier jour du mois sans tabac. Deux nouvelles augmentations tarifaires sont en outre prévues en 2020, faisant passer le prix moyen du paquet au-dessus des 10 €. Ces hausses des prix contribuent à faire baisser le nombre de fumeurs.

FRANCE 3

9,40 € pour 20 cigarettes. Avec un paquet proche de 10 €, l'État espère encourager les fumeurs à arrêter. Cette stratégie semble efficace. D'après les statistiques, plus le tabac est cher, moins il se vend. Au début des années 2000, son prix est stable, tout comme les ventes. Mais dès 2010 et les premières hausses, la consommation diminue fortement. Une dynamique qui prouverait l'efficacité de l'augmentation des tarifs.  

2 millions de fumeurs en moins en deux ans  

Ces changements de comportement ont un impact économique. Philippe Alauze est buraliste depuis dix-neuf ans. Dans sa boutique, on trouve du tabac, mais aussi des bijoux et de la maroquinerie. "C'est un peu notre challenge. Nous, les buralistes, allons devoir nous repenser pour trouver de très beaux produits", explique-t-il. Cette profession est en totale mutation. Depuis 2017, près de 2 millions de Français ont arrêté de fumer.

Le JT
Les autres sujets du JT
Un homme allumant une cigarette (illustration)
Un homme allumant une cigarette (illustration) (MACIEJ LUCZNIEWSKI / NURPHOTO / AFP)