Les ravages de l'alcoolisme et ses complications, un fléau en France

L'alcool est la première cause d'hospitalisation en France. Une journée sur dix dans des services aussi divers que la chirurgie, la psychiatrie ou encore les soins de suite. Coût estimé : trois milliards d'euros.

France 3

Aux urgences de l'hôpital Bicêtre (Val-de-Marne), c'est une nuit ordinaire avec ses petits bobos, ses accidents graves et ses patients plus ou moins alcoolisés. "Je pense qu'il y a au moins 20% des personnes qui sont alcoolisés au moment des accidents. Accidents de voiture, sur les chantiers, qui tombent dans la rue ou chez eux dans l'escalier", estime Maurice Raphaël, chef de service des urgences de l'hôpital Bicêtre.

A chaque âge, ses conséquences

L'alcool et ses complications sont à l'origine d'une journée à l'hôpital sur dix. C'est ce que conclut Michel Reynaud, spécialiste des addictions, auteur d'une vaste étude sur le sujet : "Pour les 15-30 ans, ce sont troubles du comportement, violences et accidents de la route... Chez les 30-40 ans commencent à s'installer les ivresses compliquées, des sevrages mal faits et à 50 ans, c'est le stade des complications : cirrhose, greffe de foie, atteinte cardiaque et cérébrale". En France, un à deux millions de personnes sont alcoolodépendantes et 90% d'entre elles ne sont pas traitées pour leur alcoolisme.

Le JT
Les autres sujets du JT