Cet article date de plus de huit ans.

Los Angeles bannit la cigarette électronique des lieux publics

La ville a adopté cette interdiction, mardi, à l'unanimité. 

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.

On ne pourra plus vapoter dans les espaces de travail, les restaurants, les parcs ou encore les discothèques de Los Angeles (Californie, Etats-Unis). La ville a adopté, mardi 4 mars, l'interdiction de la cigarette électronique dans les lieux publics.

Le vote de Los Angeles suit celui, en décembre dernier, de New York, où la e-cigarette est également proscrite dans tous les endroits où il est interdit de fumer du tabac. La e-cigarette, présentée comme un moyen d'arrêter de fumer, permet à ses utilisateurs d'inhaler de la vapeur de nicotine, mais les experts affirment ignorer les effets des produits chimiques utilisés. "Moins dangereux ne signifie pas sans danger", a déclaré le docteur Jonathan Fielding, directeur des services sanitaires du comté de Los Angeles.

L'interdiction concernera les bureaux, les restaurants et les bars mais également les parcs, plages, discothèques et zones de loisirs où le tabac est interdit. Cependant, les clubs de vapotage ne seront pas soumis à cette interdiction. Les clubs de narguilé, où le tabac est autorisé, ne seront pas non plus concernés. En revanche, l'usage de la cigarette électronique reste autorisé dans les films.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Cigarette électronique

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.