Cigarettes électroniques : des produits interdits trouvés dans des e-liquides, soupçonnés d'être cancérigènes ou de favoriser des malformations chez les bébés

L'Anses, l'Agence nationale de sécurité sanitaire, a mené une étude sur 34 000 produits. Elle révèle que certains sont dangereux et que d'autres ne respectent pas le dosage en nicotine. 

Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Des liquides de cigarette électronique dans une boutique en janvier 2018. Illustration.  (GUILLAUME BONNEFONT / MAXPPP)

L'Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement
et du travail (Anses) a décortiqué près de 34 000 produits e-liquides de cigarettes électroniques, les résultats de ces analyses publiées mercredi 28 octobre révèlent la présence de produits interdits soupçonnés d'être cancérigènes ou de favoriser la stérilité ou les malformations chez les bébés. Il s'agit notamment de l’Acétal-Déhyde, du Furfural et de l’Alcool furfurylique retrouvés dans 4% des produits de cigarettes électroniques.

Le dosage en nicotine pas toujours respecté

Autre révélation de cette étude, il y a les dosages en nicotine qui ne correspondent absolument pas à ce qu'ont indiqué 40% des fabricants. Pour 117 d'entre eux, soit environ 1%, le seuil autorisé de 20mg de nicotine par ml est même dépassé.

L'Anses a demandé aux fabricants qui avaient fait des déclarations fausses de rectifier le tir et d'être totalement transparents. Elle a même décidé de publier leur liste dès ce mercredi sur son site internet. Puisque l'agence sanitaire sait désormais ce qu'il y a dans les produits de cigarettes électroniques, elle va maintenant mener des études sur leur possible dangerosité, notamment quand ils sont inhalés. 

Depuis une directive européenne de 2016, les fabricants doivent déclarer ce que contiennent les e-liquides. C'est la première fois en Europe que la France a décidé d'analyser si ce que déclarent les fabricants est conforme à ce qu'il y a vraiment dans leurs produits.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Cigarette électronique

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.