Une consultation citoyenne se prononce en faveur d'une légalisation du "cannabis récréatif"

La consultation a été lancée mi-janvier par une mission d'information parlementaire.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Une personne est en possession de cannabis, le 20 février 2021 à Paris. (HERMANN CLICK / HANS LUCAS / AFP)

Son usage est aujourd'hui interdit en France. Une large majorité des quelque 250 000 personnes qui ont participé à une consultation citoyenne sur le cannabis dit "récréatif" plébiscitent la légalisation de cette drogue. C'est ce qu'indiquent lundi 1er mars les résultats de cette consultation lancée mi-janvier par une mission d'information parlementaire.

Quelque 80,8% des personnes qui ont répondu se disent d'accord avec une autorisation de la consommation et de la production dans un cadre régi par la loi. Ils sont 13,8% à se déclarer favorables à une dépénalisation. A l'inverse, 4,6% sont pour un renforcement des sanctions et seulement 0,8% pour le maintien du cadre légal en vigueur.

Des propositions "d'ici un mois"

"On sait désormais que la légalisation du cannabis n'est plus un tabou en France et que nos concitoyens font le constat de l'inefficacité de la législation actuelle en la matière", a estimé dans un communiqué la rapporteure du volet "récréatif" de la mission parlementaire, la députée LREM Caroline Janvier.

Cette consultation en ligne s'est achevée dimanche avec un total de 253 194 contributions. A titre de comparaison, la consultation sur le changement d'heure hiver/été avait atteint plus de 2 millions de participations début 2019, un record pour une consultation parlementaire. "Il faudra lancer une vraie consultation populaire et pourquoi pas un référendum", a estimé dimanche sur franceinfo Jean-Baptiste Moreau, député LREM de la Creuse et rapporteur général de la mission d'information. "On fera des propositions d'ici un mois."

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.