Les Pays-Bas vont produire leur propre cannabis pour couper l'herbe sous le pied aux trafiquants

Les prix des produits mis sur le marché par l'Etat seront inférieurs aux tarifs actuellement en vigueur. 

Les Pays-Bas vont superviser la production de cannabis afin de contrer le trafic illégal. (Photo d\'illustration) 
Les Pays-Bas vont superviser la production de cannabis afin de contrer le trafic illégal. (Photo d'illustration)  (DAVID TROOD / DIGITAL VISION / GETTY IMAGES)

C'est une première dans l'Union européenne : les Pays-Bas viennent de légaliser la production de cannabis sur leur territoire, selon Les Echos du lundi 2 septembre. Si la consommation de haschisch est dépénalisée dans le pays depuis 1976, sa production était jusqu'à présent interdite, La Haye craignant "de se mettre en porte-à-faux vis-à-vis de la communauté internationale", indique le quotidien. 

Mais le gouvernement souhaite désormais concurrencer les trafics parallèles. Les municipalités seront chargées de sélectionner les producteurs compétents en délivrant des autorisations pour "planter du cannabis dans leurs champs", note le quotidien. La qualité de leurs produits, "notamment la teneur en substances psychotropes", sera scrupuleusement vérifiée. Les communes seront ensuite chargées de distribuer le cannabis aux coffee-shops, à des prix inférieurs à ceux pratiqués par les dealers. Les prix n'ont pas encore été communiqués. 

Le dispositif, encore expérimental, sera d'abord testé dans dix municipalités, avant d'être éventuellement étendu à l'ensemble du territoire.