Don du sang : un appel pour éviter la pénurie

Il n'y a pas de risque immédiat de pénurie mais la situation pourrait se tendre à la fin du mois. D'où l'appel lancé par l'Etablissement français du sang. Chaque jour, il faut 10.000 donneurs pour répondre aux besoins. Et avec les départs en vacances, ils vont se faire plus rares.

(De nombreux camions de don du sang sillonneront les lieux de vacances, comme ici à Nice © MaxPPP)

L'Etablissement français du sang débute les vacances d'été avec une réserve de sang inférieure de 10 % par rapport à l'an dernier. Et les prévisions en matière de prélévements ne sont pas extraordinaires, d'où l'appel qu'il lance aux donneurs. La durée de vie des produits sanguins est assez courte : 5 jours pour les plaquettes, 42 pour les globules blancs.

La région Ile-de-France est une de celle qui pourrait connaître le plus de tensions, même si dans notre pays, solidarité oblige, les poches de sang circulent d'une région à l'autre selon les besoins.

Parmi les groupes sanguins les plus recherchés, le groupe O négatif, celui des donneurs universels mais quel que soit votre groupe sanguin, vous serez le bienvenu. Les craintes portent particulièrement sur la période fin juillet-mi août. De nombreuses collectes sont organisées sur les lieux de vacances. Pour connaître la plus proche de l'endroit où vous vous trouvez, un site Internet.

Avec les départs en vacances, les donneurs se font plus rares. L'Etablissement français du sang prend les devants. Le Dr François Charpentier, en charge des prélèvements.
--'--
--'--