Déserts médicaux : les médecins retraités reprennent du service

12 000 médecins poursuivent leur activité au-delà de 65 ans. Des médecins qui entendent aider des patients qui n'ont pas accès aux soins.

FRANCE 2

Tous les médecins sont retraités au centre médical Henri-Dunant de Laval (Mayenne). À 68 ans, le docteur Chalot a profité de sa retraite pendant quatre mois, soit le temps entre la fermeture de son cabinet libéral et son arrivée au centre de santé. Il tient des consultations quatre jours par mois. 12 médecins généralistes retraités se passent le relais pour assurer 70 consultations par jour.

12 médecins retraités se relaient

"Les médecins qui sont là sont des médecins passionnés par leur boulot. J'ai l'habitude de dire que l'on est un peu des drogués de la médecine. On a du mal à s'en passer. Il faut aussi rendre service. C'est difficile pour les gens qui n'ont pas de médecin traitant", précise le médecin généraliste Dominique Hérault, lui aussi à la retraite. Les médecins touchent 35 euros net par heure, ils sont salariés par une mutuelle. Dans ce centre, plusieurs retraités sont maîtres de stage pour des étudiants en médecine.

Le JT
Les autres sujets du JT
Un panneau pour la recherche de médecins à Matignon (Côtes-d\'Armor), le 29 juillet 2017.
Un panneau pour la recherche de médecins à Matignon (Côtes-d'Armor), le 29 juillet 2017. (MARTIN BERTRAND / HANS LUCAS / AFP)