Des doutes autour de la vaccination

Des médecins déclarent avoir des doutes autour des adjuvants administrés, et 20% des généralistes interrogés estiment qu'on vaccine trop les enfants.

France 3

Faut-il faire confiance aux vaccins ? On estime que trois Français sur dix s'en méfient. Mais une étude montre également la frilosité des médecins généralistes vis-à-vis de ce procédé. Les praticiens seraient ainsi nombreux à ne pas prescrire certaines vaccinations, notamment contre l'hépatite B, alors qu'ils sont préconisés.
"Si on prescrit ces vaccins, c'est qu'on considère que le risque est négligeable. On ne peut pas dire qu'il n'existe pas, mais ce risque est extrêmement faible, par rapport aux bénéfices qu'apporte la vaccination", explique Odile Launay, professeur à l'Université Descartes au micro de France 3.

Des traitements inutiles ?

Sur les 1 500 médecins interrogés par l'étude, 26% estiment que certains vaccins sont inutiles, et 20% considèrent que les enfants sont trop vaccinés. Si 8 praticiens sur 10 déclarent faire confiance à leur ministère, les autorités de santé jugent que cette position d'une partie des professionnels est un frein à la couverture vaccinale de la population.

Le JT
Les autres sujets du JT
Un enfant se fait vacciner à Lyon, le 29 avril 2013.
Un enfant se fait vacciner à Lyon, le 29 avril 2013. (AUBERT / BSIP / AFP)