Cet article date de plus de dix ans.

Des chercheurs américains ont identifié de nouveaux et puissants anticorps contre le virus du sida

Les travaux de cette découverte ont été publiés mercredi dans la revue scientifique britannique Nature, offrant ainsi de nouvelles pistes pour la recherche de vaccins contre cette maladie.Les anticorps sont des armes du système de défense immunitaire contre les agents infectieux, virus ou bactéries.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Les chercheurs ont identifié dix-sept anticorps dont certains sont jusqu'à dix fois plus puissants que les actuels. (AFP Institut Pasteur)

Les travaux de cette découverte ont été publiés mercredi dans la revue scientifique britannique Nature, offrant ainsi de nouvelles pistes pour la recherche de vaccins contre cette maladie.

Les anticorps sont des armes du système de défense immunitaire contre les agents infectieux, virus ou bactéries.

Mais la grande variabilité du virus du sida (VIH), en raison de ses multiples et rapides mutations, lui permet d'y échapper et dans la majorité des cas, les anticorps produits par les sujets contaminés sont incapables de neutraliser le VIH.

Des anticorps jusqu'à dix fois plus puissants
Les dix-sept anticorps nouvellement identifiés ont été isolés à partir de prélèvements provenant de quatre individus séropositifs, qui se trouvent être dotés d'une forte réponse immunitaire conte le virus (VIH).

La plupart de ces nouveaux anticorps sont dix fois plus puissants que ceux récemment décrits ("PG9, PG16 et VRC01"...) dans le cadre de la recherche vaccinale, notent les chercheurs emmenés par une équipe du Scripps Research Institute (La Jolla, Californie).

Certaines combinaisons de ces anticorps réalisent un niveau favorable de couverture contre une grande proportion de variants du VIH, relèvent-ils.

Les médecins pensent qu'un vaccin capable d'empêcher une infection par le virus du sida devra apprendre au système immunitaire à produire de ce genre de puissants anticorps avant une exposition à ce pathogène.

Le sida a tué quelque 30 millions de personnes dans le monde depuis l'identification de la maladie en 1981. Près de 34 millions de personnes vivent actuellement avec le VIH, selon les estimations de l'Onusida.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Santé

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.