"Recherche médecin pour un hivernage en Antarctique" : une annonce de recrutement provoque des milliers de réactions sur les réseaux sociaux

La Société française de médecine en milieu isolé a posté une annonce de recrutement pour un poste en Antarctique sur les réseaux sociaux. En quelques jours, l'annonce a été partagée des milliers de fois par la communauté médicale.

Article rédigé par
Radio France
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Un scientifique lance un ballon sonde près de la station scientifique franco-italienne Concordia, le 7 février 2013. (FRANCOIS LEPAGE / HANS LUCAS)

"Recherche médecin pour un hivernage en Antarctique, suite à un désistement." Cette petite annonce, postée par la Société française de médecine en milieu isolé, lundi 27 juin sur les réseaux sociaux, fait énormément parler d'elle. Les commentaires envieux, rêveurs pleuvent depuis l'annonce. "Ce serait trop bien", commente un internaute, "l'opportunité d'une vie", répond un autre. "Quel kiff, l'expérience doit être sacrément enrichissante", lance un troisième.

En jeu : un an sur la base scientifique Concordia en Antarctique. La formation a lieu en août prochain pour un départ en novembre. "Il y avait un recrutement de dernière minute alors on a fait une diffusion peut-être un peu plus large que d'habitude et on est ravis que les gens s'y intéressent", se réjouit le Dr Paul Laforêt, médecin-chef des Terres australes et antarctiques françaises, qui a posté cette annonce.

Profil polyvalent recherché

En quoi consiste le travail ? Être le médecin des dizaines de scientifiques qui vivent sur la base Concordia. Mais attention : profil polyvalent recherché. "Il va devoir faire à peu près de tout : il va être autant médecin généraliste que médecin urgentiste, anesthésiste, chirurgien, dentiste, psychologue... La liste est très longue", sourit le médecin-chef. Et il ne faut pas craindre le froid. "Alors c'est mieux, surtout pour la station Concordia, on parle d'un des points les plus froids du globe, poursuit-il. En ce moment on est en plein hiver austral. À l'abri il doit faire entre -60 et -70 degrés à peu près, et à l'extérieur, avec le vent, on peut aller jusqu'à du -100 degrés ressenti. En été, on a des températures plutôt autour de -30 degrés quand il fait beau."

Depuis qu'il a posté l'annonce, Paul Laforêt a déjà reçu une dizaine de candidatures.

Recherche médecin en Antarctique - Reportage de Solenne Le Hen
écouter

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Découverte scientifique

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.