Complément d'enquête : comment les femmes et leurs actions ont été effacées de l'Histoire

Publié
Durée de la vidéo : 5 min.
Complément d'enquête : comment les femmes et leurs actions ont été effacées de l'Histoire
FRANCEINFO
Article rédigé par
R. Tarsissi, L. Merlier, M. Dreujou, L. Marquès, J. Martin, F. Puech, M. Pignard - franceinfo
France Télévisions

Les équipes du magazine Complément d'enquête de France Télévisions se sont penchées sur les mécanismes qui effacent les femmes de l'Histoire, et notamment des livres d'histoire, et sont allés à la rencontre de Marthe Gautier, une brillante scientifique, dont la découverte sur la trisomie 21, qu'un homme s'est réappropriée. 

Olympe de Gouges est la seule femme politique présente dans les livres d'histoire. "Je pense que ça ne se fait pas, réagit une écolière qui découvre son ouvrage scolaire sous un angle nouveau. Il y a autant de femmes qui ont fait des choses incroyables que d'hommes qui ont fait des choses incroyables dans l'Histoire. Les femmes sont sous-cotées, et les hommes sont surcotés, en fait", lâche la jeune fille. C'est une militante féministe issue du collectif Georgette Sand, Marguerite Nebelsztein, intervenue en classe à la demande d'un professeur de français, qui l'apprend à ces collégiens. 

Des découvertes scientifiques réappropriées

Ce jour-là, Marguerite Nebelsztein fait découvrir aux élèves des femmes peu connues, comme Émilie du Châtelet, physicienne de génie, l'une des premières femmes savantes, ou encore l'une des pionnières de l'automobile, Bertha Benz. Son objectif est de sensibiliser les jeunes aux mécanismes qui effacent les femmes de l'Histoire, diminuent leur travail et leurs actions. France Télévisions a rencontré Marthe Gautier, qui a fait une découverte scientifique qui a bouleversé le monde médical, il y a 63 ans. Sa découverte, l'origine de la trisomie 21, a été réécrite par des hommes. 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Découverte scientifique

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.