Coronavirus : une nouvelle stratégie pour tester la population

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 3 min.
Coronavirus : une nouvelle stratégie pour tester la population
Article rédigé par
M. de Chalvron, C.-H. Boudet, P.-A. Boudet, J. Baez, M. Weber, A. Gouty, France 3 Régions, G. Sellem, C. Mallay - France 2
France Télévisions

Des tests à grande échelle vont être déployés afin de détecter les cas de coronavirus. Ils débuteront le 14 décembre à Charleville-Mézières (Ardennes) et au Havre (Seine-Maritime).

Sous la pression de certains élus, l’idée d’une nouvelle stratégie de tests Covid deviendra réalité à partir du 14 décembre. Ces tests auront pour le moment lieu à Charleville-Mézières (Ardennes) et au Havre (Seine-Maritime). Les derniers préparatifs sont actuellement effectués, avant le top départ. Une salle de sport se prépare notamment, à Charleville-Mézières, et se transforme en centre Covid. "Les gens attendront sur l’ensemble des chaises ici jusqu’à ce que des infirmiers les appellent pour faire des prélèvements", explique Christophe Dusquenes, le directeur des services de Villers-Semeuse (Ardennes). Huit autres salles comme celle-ci seront mises à disposition.

Une campagne sur la base du volontariat

Si ces villes ont été choisies, c’est que le nombre de malades y est trois fois supérieur à la moyenne nationale. L’objectif est de tester au moins 25% de la population. C'est un défi à la fois logistique et humain. La journaliste Cassandre Mallay était en duplex depuis Charleville-Mézières pour le 13 Heures du dimanche 13 décembre. "L’objectif, ici, est de limiter les contaminations à Noël. Le maire espère que 20 à 25% de la population se fera tester, mais cette démarche repose sur le volontariat. On craint également un relâchement des gestes barrière", a précisé la journaliste.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Santé

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.