Coronavirus : un masque virucide élaboré en France

L’entreprise Paul Boyé Technologies de Labarthe-sur-Lèze (Haute-Garonne) a produit un masque qui, une fois porté, tuerait le coronavirus. Il pourrait prochainement être commercialisé.

France 2

Cela pourrait être une nouvelle avancée majeure dans la lutte contre l’épidémie de coronavirus en France. Du côté de Labarthe-sur-Lèze (Haute-Garonne), l’entreprise Paul Boyé Technologies a mis au point un masque novateur. "Le virus, qui sera piégé dans le masque, sera tué par le masque", assure le PDG Jacques Boyé. Ils se sont basés sur des premières recherches faites à la base pour lutter contre les maladies nosocomiales puis, à la demande de l’État, contre le coronavirus.

Plusieurs tests à passer avant sa commercialisation

Les premiers tests effectués sont probants. "C’est 100% optimal sur un large spectre de bactéries et notamment pour le coronavirus aussi. On obtient une élimination complète du virus sur les masques", affirme la toxicologue de l’entreprise, Valérie Foropon. Leur durée de vie serait équivalente à celle des masques non traités. Plusieurs tests restent encore à réaliser avant la commercialisation du produit.

Le JT
Les autres sujets du JT
L’entreprise Paul Boyé Technologies de Labarthe-sur-Lèze (Haute-Garonne) a produit un masque qui, une fois porté, tuerait le coronavirus.
L’entreprise Paul Boyé Technologies de Labarthe-sur-Lèze (Haute-Garonne) a produit un masque qui, une fois porté, tuerait le coronavirus. (CAPTURE ECRAN FRANCE 2)